« Abbatia », réseau régional des abbayes inaugure sa première session de formation pour les médiateurs culturels en lien les universitaires

C’est dans le magnifique cadre de l’abbaye de Celles-sur Belle que le réseau régional « Abbatia » initie les 6 et 7 décembre prochains la première session de formation des médiateurs culturels des abbayes avec la collaboration des université de Poitiers et de Bordeaux Montaigne.

Cette première édition, placée sous la coordination scientifique de Cécile Treffort, professeure à l’Université de Poitiers (CESCM) a pour thème « Manger, dormir, mourir au monastère :  la vie quotidienne dans un monastère bénédictin au Moyen Âge ».

Cette formation vise à renouveler et enrichir le discours des guides conférenciers des abbayes sur des questions qui intéressent beaucoup les visiteurs. Ce sont ainsi au total 19 médiateurs travaillant pour des abbayes de Nouvelle-Aquitaine qui suivront cette première édition.

La recherche scientifique et le partage des savoirs est au cœur des nombreuses préoccupations de cette jeune association regroupant à ce jour une quinzaine d’abbayes de la nouvelle région. Tous ouverts à la visite du public, ces monuments se sont regroupées en réseau afin de mutualiser des moyens en commun sur des problématiques de développement partagées.

La finalité est d’assurer aux visiteurs un accueil, des visites, des animations, des espaces de découverte attractifs et de qualité. Cette formation participe donc pleinement à remplir ces objectifs.